Kora (Mali)

kora 01.JPG

kora 02.JPG

Kora (Mali)

http://sanza.skynetblogs.be/archive/2017/03/27/tefaf-maastricht-2017-jean-michel-renard-instruments-de-mus-8713480.html

Collection Jean-Michel Renard (tefaf-maastricht-2017)

Publicités

Ngbaka Harp / Harpe Ngbaka – Gallery Ezakwantu

  Gallery Ezakwantu

gallery.ezakwantu@gmail.com

 

Ngbaka Harp – Congo DRC

M’Bala – Bouaka – Buaka – Bwaka – Harp

 

Importante Harpe Ngbaka

 

Ngbaka%20Harp%2021.jpg

 Ngbaka Harp – circa 1950

 

The Ngbaka live in the far north west of Congo. They migrated there from Lake Tchad (Lke Chad) around 1920. They are well known for their anthropomorphic harps. The example above and below is exceptional. It depicts the Ngbaka central forehead knobs, scarification that Casimir Zagourski photographed during the period.

Ngbaka%20Harp%2023.jpg

 The large figure stands at 49 cms. Shoulder points measure + – 18 cms across. A single hard fibre cord remains.

Ngbaka%20Harp%2006.jpg

The Ngbaka harp is steeped in historical trade history.  The resonator cover tin was once part of a vegetable oil container imported from East Africa. The colonial nails are also old and probably originated in Belgium.

 

Ngbaka%20Harp%2024.jpg

Hard fibre cord decorates each ear, one with an attached Queen Elizabeth The Second medallion. Rear resonator holes are of different diameters, each burned separately with an ironsmiths hot poker. A copper ring adorns the nose (below).

Ngbaka%20Harp%2003a.jpg

This figurative harp is adorned with nearly Luba stylized coffee bean eyes, so much so that it may be suggested the artist travelled from one region to the other.

Ngbaka%20Harp%2022.jpg

Additional images of this and other objects are available on request.

gallery.ezakwantu@gmail.com

 

Cordophone – Cithare sur planche de la région des Mangbetu


Cithare sur planche
: encore appelée cithare sur table. Elle a une surface plane ou légèrement incurvée sur laquelle les cordes sont tendues dans la longueur et soulevées parfois par deux rebords ou des chevalets. Un résonateur est souvent ajouté, mais il peut faire partie de la table (alors cithare sur caisse). On peut encore la trouver en R.D. du Congo et en Tanzanie.

cithare mangbetu 01

cithare mangbetu 06

Ce genre de cithare est caractéristique du Haut-Uele.

Nom vernaculaire: banzu / gombi…
Ethnie: région du Haut-Uele (Boa / Mangbetu / Zande / Makere….)

Pays: R.D. du Congo
Dimension: ~ 31 cm
Matériau: bois, calebasse de résonance, cordes en fibre qui sont tendues parallèlement à la longueur de la planche en un réseau constitué en fait d’une même corde allant d’un trou à l’autre (6).

Provenance: Collection des Soeurs Dominicaines Missionnaires de Salzinnes – Namur



 

Cordophone – Cithare sur bâton (A classer)

2 nouvelles Cithares sur bâton (voir aussi partie: http://africamusica4.skynetblogs.be/post/3636106/cordophone–cithare )

L’instrument  est formé d’un bâton ou d’une barre (porte cordes), surmonté d’une ou deux cordes, pourvu d’un résonateur externe en calebasse évidée et tronquée attaché à la partie inférieure du porte cordes.

Ce genre de cithare se retrouve essentiellement en R. D. du Congo, au Rwanda, au Burundi et en Tanzanie. Importée en Afrique de l’est via Madagascar, l’origine  indienne de cet instrument est probable; cette cithare, en effet semble une réplique de la « vinâ » sous sa forme la plus primitive.

Cet instrument est généralement joué en soliste et accompagne généralement les chants. L’exécutant, assis ou debout, tient le « bâton », transversalement de manière à ce que l’ouverture de la calebasse s’applique contre sa poitrine; le chevillier est légèrement incliné vers le sol.

 

HPIM1456

Source: Editions Grands Lacs  – BABIRA (p. 104) – 1947 – photo de Soeur Constance Marie

Légende: Joueur de nzenze

Pays: R.D. du Congo – région du Kivu

Fb/1456


HPIM1462

Source:-

Légende: –

Pays: R.D. du Congo – Uele (mangbetu)

Fb/1462


cith01acith01CITHARE sur BATON 
Nom vernaculaire: luzenze
Ethnie: Luba
Pays: R.D. du Congo
Dimension: ~ 60 cm
Matériau: bois, fibres – la calebasse de résonance manque

Chez les Luba: le nom de la calebasse = kiphulu, bois = mutondo. Ce genre de cithare s’emploie seule en chantant.

fb/cith01 & cith01a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

cith02

cith02a

CITHARE sur BATON 
Nom vernaculaire: luzenze
Ethnie:
Luba
Pays: R.D. du Congo
Dimension: ~ 57 cm
Matériau: bois – la calebasse de résonance manque

fb/cith02 & cith02a

kora complément

Le bolon est un instrument basse comportant entre 2 et 4 grosses cordes de cuir, on utilise sa caisse aussi comme percussion et certaines ethnies usent d’un plectre fait d’un morceau de branche. C’est un instrument de puissance, utilisé durant les guerre, c’est le bolon qui rentrait le premier dans les villages vaincus. Certains groupes modernes l’utilise comme une contrebasse.( voir une video sur YouTube mot clef: bolon).

Le dosongoni est l’instrument des chasseurs (doson) il comporte lui 6 cordes fines en 2 rangs parallèles, il est plus leger et comporte 2 antennes courbes reliées au manche, comme le bolon il est muni d’un bruiteur. C’est un instrument « casté ». Interdit au profane, il sert à chanter les louanges des chasseurs mytiques, les épisodes de chasses glorieuses… C’est dans les années 70 qu’un chasseur doson  fameux a désacralisé l’instrument pour une utilisation profane: le kamelengoni ou le « ngoni des jeunes » par opposition au « ngoni des chasseur » dosongoni interdit.

Le kamelengoni connait depuis un grand succés au mali, il peut avoir beaucoup plus de cordes (j’en ai un qui en a 14) et sert d’accompagnement à divers type de musique chantées: Oumou Sangare, Filifin, Nahawa Doumbia…et utilise souvent des mécaniques à la places des liens de cuirs traditionnels.

Il existe un autre instrument de chasseur cest le simbi. Il comporte 7 cordes sur un seul rang , et celle-ci peuvent être de métal. Ses antennes sont droites non liées au manche comme la kora.

Ces instruments se trouvent essentiellement dans les pays de l’empire mandingue: Mali, Burkina,Guinées, Senegal..

Voila donc quelques infos en ma possession, je sais que d’autres instruments similaires existent  plus Sud en Côte d’Ivoire, Ghana et Sierra Léone sous le nom de kori mais il semblent qu’ils y soient aujourdhui bien moins présent que dans le Mande.
Informations de Paco Masia